Carte Bretagne Nord

carte-de-la-bretagne-nord

Carte de Bretagne Nord

Baignée par la Manche et l’Atlantique, fouettée par le vent iodé du large, la Bretagne nord est un haut-lieu historique de l’ostréiculture et de la mytiliculture. Tout au long de ses 600 kilomètres de côtes, les coques, les huîtres plates ou creuses, les palourdes, les moules et autres coquillages vivent au rythment des marées et des richesses de l’océan. Tantôt en pleine mer ou dans un port, tantôt dans des estuaires ou dans des abers.

De la baie du Mont Saint Michel à la rade de Brest, les sites de cultures raisonnent comme autant d’appellations prestigieuses telles Fréhel, l’Aber Benoit, Cancale, Tréguier, Arguenon, Paimpol, Mont Saint-Michel, Morlaix-Penzé, l’Aber Wrac’h, Rade de Brest, etc.

La partie nord de la Bretagne présente une remarquable variété de paysages : les molles collines des Manches et les confins tourmentés du Finistère, le littoral urbanisé et maritime et l’arrière-pays rural, les stations balnéaires cossues de la Côte d’Emeraude et les austères villages finistériens…

En Bretagne supérieure, c’est surtout l amer qui attire les visiteurs. En effet, le littoral, c’est des centaines de kilomètres de côtes découpés le long de la Manche puis de la mer d’Iroise. Les côtes se montrent plus sauvages qu’en Bretagne sud, excepté les côtes d’Emeraude et de Granit rose, prises d’assaut en été.

Ici la nature offre un spectacle : amas granitiques à Ploumanac’h ou sur la Côte des Légendes, dunes ondoyantes dans la baie de Saint-Brieuc ou à Keremma, falaises massives de la côte du Goëlo, écueils formidables à Ouessant, rias du pays des Abers, larges baies au Mont Saint-Michel ou à Morlaix, et longs rubans de sable fin et criques paisibles un peu partout…

Que visiter en Bretagne nord?

Amoureux de la Bretagne du nord et amateurs des plaisirs simples, laissez-vous séduire par les nombreux sites incontournables de cette partie nord de la région.

Sur la côte d’Emeraude, la réputation de Saint Malo n’est plus à faire, Joyau baigné par une mer émeraude, la cité corsaire se découvre du haut de ses remparts de la ville intra-muros, ses ruelles tortueuses et la vue sur le large au-delà de la tombe de Chateaubriand ont gardé leur magie. Dinard et ses élégantes villas a un côté huppé qui n’est pas pour déplaire. Elle réunit chaque été des familles d’habitués grâce à ses quatre belles plages et à sa situation idéale pour découvrir la région. Cette ville, dont l’atmosphère un peu surannée n’est pas le moindre des charmes, est labellisée Ville d’art et d’histoire.

A la pointe de la Bretagne, le Finistère présente le visage le plus sauvage de la région. L’île d’Ouessant, plus grande île de la mer d’Iroise, où le temps ne semble pas avoir de prise, ravit par ses paysages sauvages balayés par les embruns. Balisée par cinq phares, cette terre de marins au long cours, dont les épouses restées sur l’île travaillaient la terre, séduit les amoureux de la nature vierge par ses côtes sauvages, ses falaises battues par les vents et les embruns, ses plages de sable ou de galets, ses landes tapissées de bruyères et d’ajoncs et son musée des Phares et Balises, unique en France. Une balade jusqu’à la pointe de Pern est incontournable afin de continuer à profiter du spectacle des vagues qui s’écrasent sur les rochers dans un bruit assourdissant.

Classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, le Mont-Saint-Michel est un site unique qui réunit un village, une abbaye et un espace naturel en une harmonieuse unité de lieu. Sublimement mis en scène par la nature, ce décor qui évolue suivant les mouvements des nuages, de la mer et du sable a séduit les moines qui y bâtirent une abbaye contre vents et marées, avant de faire le bonheur des plus de trois millions de visiteurs qui s’y rendent chaque année.

Pointé vers le nord entre Saint-Malo et Saint-Brieuc, le cap Fréhel mérite aussi un détour. Il offre l’un des paysages naturels les plus grandioses du nord de la Bretagne. Réserve ornithologique, le cap fait le bonheur des amateurs de promenades iodées grâce au sentier qui en fait le tour. Quant à son phare, il se visite parfois sur réservation.

Dans la baie de Morlaix, le château du Taureau, construit avec les fonds des bourgeois de la ville afin d’éviter qu’elle ne retombe aux mains des Anglais, occupe l’intégralité d’un îlot rocheux qui disparait pratiquement sous sa masse. Remanié par Vauban au 17ème siècle, il servit tour à tour de prison, de lieu de villégiature et d’école de voile, avant d’être finalement ouvert au public, en 2006.

Cap maintenant vers Roscoff, un lieu d’embarquement des richesses agricoles du Léon depuis le Moyen-âge. Aujourd’hui, elle est vantée pour ses instituts de thalassothérapie, les tourteaux que les pêcheurs débarquent sur les quais de son vieux port et les belles maisons d’armateurs de sa ville ancienne. Lors de votre passage à Roscoff, ne ratez pas son musée ainsi que sa belle église Notre-Dame-de-Croas-Batz.
D’autres sites sont à voir absolument lors de votre séjour en Bretagne nord comme la côte de Granit rose alternant plages et paysages granitiques à la beauté spectaculaire ; le phare de l’île Vierge dressé dans le ciel face à l’aber Wrac’h, le plus haut phare d’Europe ; la forêt d’Huelgoat au cœur du parc naturel d’Armorique, berceau de nombreuses légendes ; la chapelle de Kermaria An Iskuit datant du 13ème siècle dont le nom signifie la maison de Marie qui rend la santé ; le sillon de Talbert situé au nord de Lézardrieux qui est une langue de sable et de galets large de quelques mètres s’avançant dans la mer sur trois kilomètres offrant un habitat rare à plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs et est classé réserve naturelle régionale depuis 2006.

Découvrez aussi Pléneuf-Val-André, qui est l’archétype de la station de villégiature de la Bretagne nord, et sa plage blonde de plus de deux kilomètres de longueur, son ancien port de terre-neuvas reconverti dans la plaisance, ainsi que ses demeures balnéaires de caractère. N’oubliez non plus de visiter Rennes, la capitale administrative et historique de la Bretagne. Elle séduit par son dynamisme, sa bonne humeur et sa joyeuse vie nocturne. Vous apprécierez tout autant son patrimoine, les façades à colombages du vieux Rennes au palais du parlement de Bretagne, et des jardins du Thabor au quartier des Halles centrales, sans oublier le vibrant marché de la place des Lices, lieu de rendez-vous incontournable du samedi matin.